LA PRUNELLE DE MES YEUX

Cette autofiction raconte l’histoire de M., jeune cinéphile et étudiant en cinéma, qui a failli devenir aveugle à cause de deux décollements de rétine. Pendant ses 40 jours de convalescence, dans le tourbillon d’un huit-clos, il doit rester allongé sur le ventre, la tête penchée vers l’avant et les yeux fermés. Cette épreuve l’amène à reconsidérer son existence, sa vie et sa passion infinie pour le cinéma.